Escalade - Différence entre le bloc et la voie

Dernière mise à jour : 27 avr. 2020



Tout commence par la montagne. À partir du moment où des hommes et des femmes ont entrepris la course à la conquête de sommets, ils ont dû apprendre à escalader.

De la montagne sont nées 4 disciplines à part entière :


  • La voie : en site naturel, il s'agit de grimper en falaise, aussi dénommée couenne. Escalade sur des parois ne dépassant pas 50 m. Cette discipline a permis aux alpinistes de s'entraîner sur diverses techniques de progression: dévers, dalle, fissure... mais également de s'entraîner à différentes manips de corde.


  • Le bloc : également en site naturel. Escalade sur un bloc de rocher d'une hauteur de quelques mètres. C'est une discipline physiquement et techniquement très exigeante. Dans cette pratique, les grimpeurs ont cherché à développer leur force ainsi qu'à augmenter leur éventail gestuel.


Transposition de l'escalade de voie et de bloc en salle

Afin d'optimiser leur capacité d'entrainement, et notamment de pouvoir s’entrainer jour et nuit toute l'année, les grimpeurs ont transposé ces 2 disciplines en salle ou structure artificielle d'escalade (SAE) : des murs artificiels en bois ou en résine sont dressés sur différentes hauteurs avec des reliefs qui imitent ceux trouvés dans la nature. Des ouvreurs (grimpeurs expérimentés) vissent des prise d’escalade en résine dans le mur, imaginent un itinéraire et des mouvements similaires à ceux trouvés dehors. Puis ils leur donnent une cotation, c'est à dire un niveau de difficulté.


  • Voie en salle : murs de 16 m de hauteur maximale.Escalade en binôme avec corde.

  • Bloc en salle : pans de 4,5 m maximum avec tapis de réception. Discipline pouvant être pratiquée individuellement.


Ces 2 dernières disciplines sont celles pratiquées en compétitions. À celles ci s'ajoute l’escalade de vitesse. Vous découvrirez tout ça aux prochains JO (premiers JO où figure l'escalade).


De nos jours, avec la démocratisation de l'escalade, la plupart des pratiquants se spécialisent dans une seule de ces disciplines.

Certains pratiquent l'escalade en salle comme ils pratiqueraient du cross-fit ou du fitness. D'autre, amoureux de la nature, passent leur temps dehors à la recherche du moindre bout de caillou à gravir.